• Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Glasgow

Je sais combien prendre les transports dans une nouvelle ville et encore plus à l’étranger peut être stressant. Voici donc un petit guide pour se déplacer et prendre les transports en commun dans Glasgow.

Se déplacer en bus

Il existe plusieurs compagnies opérant souvent sur les mêmes arrêts (First, Stage Coach, McGill’s). First Bus est la plus utilisée en raison de l’étendue de son réseau.

Prendre le bus, comment ça se passe :

  • Il faut lever la main quand votre bus arrive sinon il vous passe sous le nez (ce qui ça arrive parfois malgré tout…). Surtout : faites la queue pour monter et veillez à ne griller aucune place. Une des pires offenses pour un·e britannique.
  • Vous pouvez demander un ticket à l’entrée (CB ou si espèces, appoint uniquement). Passez votre carte bancaire directement à l’entrée sous le lecteur de code barre dans la cabine du chauffeur, puis prenez votre ticket vous même en le déchirant.
  • Ne soyez pas surpris si tout le monde se lève bien avant que l’arrêt arrive. N’oubliez pas de dire merci (« Thanks », « Cheers » en sortant).
  • Des applications sont téléchargeables avec tickets à acheter à l’avance. Vous recevrez un QR code à scanner à l’entrée du bus. D’autres offres sont disponibles sur les applications (ex : acheter des lots de tickets Flexible).
  • Attention le prix est souvent plus cher quand on sort des limites du centre-ville. Des returns tickets (aller-retour) sont parfois proposés.
  • Une navette est disponible pour se rendre à l’aéroport et coûte £10. Vous pouvez également prendre des cars en direction d’Edimbourg, Perth, Aviemore, Belfast, ou tout simplement les communes alentours à la Buchanan Bus Station.

Les + : vont partout, au plus près de votre destination et on se sent appartenir à la ville. Seul transport en commun permettant d’accéder directement à la Cathédrale St Mungo et Nécropolis.

Les – : peu fiables, assez chers et encore plus si on a mal évalué le nombre de trajet dont on aura besoin.

Ticket adulteTicket enfantTicket journée adulteOffres groupes
First Bus£1.95£1.45£5.40Famille Journée : £9.70
Stage Coachdépend longueur trajetdépend longueur trajet£4.80Groupe 5 personnes : £12.10
McGill’sest
remplacé par Day
ou Evening ticket
£2.60 (day saver)£5.20 (day saver)Groupe : £13 ou Duo : £9
Informations prises le 12/03/2024 – des changements peuvent subvenir

Si vous êtes là pour plusieurs jours voire la semaine, cela vaut le coup de regarder les tickets dits “flexibles” qui vous permettent d’avoir des tickets illimités sur une semaine ou un nombre de jours dans la semaine.

Il est également possible d’utiliser un ticket spécial valable pour toutes les compagnies de bus de Glasgow, “le Tripper”. Il s’achète sur les applications des compagnies : vous trouverez plus d’informations ici.

Se déplacer avec le Subway (métro)

La compagnie s’appelle SPT. Le métro est constitué d’une seule ligne, de 15 stations et tourne en rond : même si vous vous trompez de sens, vous finirez par arriver à votre destination !

Le métro est très populaire à cause de sa forme de petite chenille orange et porte le surnom de Clockwork Orange (inspiré du film Orange mécanique). Lorsque j’habitais à l’est de la ville, où il est absent, je n’en comprenais pas l’utilité. Vivant désormais à l’ouest, je m’en passerai difficilement : toute la ligne est à moins de 24 minutes !

Comment ça se passe :

  • Vous achetez vos billets aux bornes ou au guichet dans les stations, puis vous les scannez en les plaçant sur endroits indiqués sur les portiques. Vous ferez la même chose en sortant.
  • Attention, les quais sont étroits, cela peut surprendre !

Les + : régularité, rapidité, utilisé pour se déplacer dans le West End, Centre Ville, Govan, Southside. Possibilité d’utiliser un Roundabout ticket qui sera aussi valable pour le train (Scotrail) pour les trajets dans/autour de Glasgow.

Les – : il ne faut pas être trop grand ! Bondé aux heures de pointes et les jours de soleil.

SingleReturnDayRoundabout
Adulte£1.80£3.40£4.30£7.40
Enfant£0.85£1.60£2.15£3.70
Informations prises le 12/03/2024 – des changements peuvent subvenir

Prendre le train 

La compagnie s’appelle Scotrail. On prend le train à Glasgow comme on prend le RER à Paris. Les gares se trouvent un peu partout. Certaines sont immenses telles Glasgow Queen Street (circule vers le nord et Édimbourg) ou Central Station (vers le sud ou la côte ouest), les autres étant souvent juste un quai à double-sens.

Comment ça se passe :

  • Vous prenez votre ticket aux bornes ou au guichet. Ensuite soit ce sont des quais ouverts et vous avez juste à monter dans le train, soit ils sont fermés et vous devez passer votre ticket dans le portique automatique.
  • Vous serez sûrement contrôlés dans le train : il suffit de montrer votre ticket.
  • En sortant, vous n’avez qu’à passer votre ticket dans portique ou sortir directement si le quai est ouvert.
  • Si vous allez plus loin que les limites de la ville, on vous proposera des tickets off-peak (moins chers, à prendre hors des heures de pointes obligatoirement) ou anytime (plus chers mais vous êtes libres de partir quand vous voulez, même en heure de pointes). EDIT : bonne nouvelle, à partir du 1er octobre 2023 les tickets sont tous à prix “offpeak” pendant six mois !

Les + : le confort du train, la précision sans faille des horaires, souvent moins bondés que le bus, la régularité et la rapidité. Permettent d’aller dans tous les quartiers de Glasgow assez rapidement.

Les – : moins d’arrêts que le bus

SingleReturnRoundabout
Un aller, le prix dépend de la distance parcourueAller-retour, le prix dépend de la distance parcourue£7,40 pour un ticket à la
journée dans/autour de
Glasgow aussi valable pour le métro.
Informations prises le 12/03/2024 – des changements peuvent subvenir

Autres moyens de se déplacer dans Glasgow

Se déplacer librement à pied

Les rues peuvent paraître longues à Glasgow : les rues quadrillées à l’américaine se font sentir. Mais le centre-ville et les quartiers sont remplis de vie et c’est un grand plaisir de les visiter à pas tranquille.

Les feux piétons sont souvent très longs, profitez de ces moments pour savourer l’accent glaswegian ou lever les yeux vers l’architecture. Certaines intersections peuvent se franchir en travers : ces zones sont indiquées par un marquage au sol quadrillé .

On trouve de plus en plus de rues piétonnes très agréables. Se promener à pied est à mes yeux une des meilleures façons de tester les différentes ambiances de la ville : passer de la populaire Argyle Street à la très classy Buchanan offre un contraste intéressant.

Rouler à vélo

Les voies cyclables se développent peu à peu mais c’est encore loin de ce qu’on connaît en France. Voici un document PDF détaillant les voies cyclables de Glasgow.

Si vous en cherchez une facile et agréable, circulez le long du Clyde (du parc Glasgow Green au Riverside Museum) ou le Canal de Forth and Clyde qui commence à Port-Dundas. Ces ballades se font aussi également très bien à pied.

Si vous souhaitez rouler en ayant la tête pleine d’anecdotes sur votre monture, voici quelques faits retraçant l’histoire de la bicyclette par le National Museum of Scotland (EN).

Conseils :

  • Rappelez vous qu’on roule à gauche même à vélo !
  • Comme en France, indiquez avec le bras où vous allez tourner, le plus en avance possible et ne roulez pas à plus de deux vélos côte à côte. Quand il y a beaucoup de circulation : une seule file.
  • Les vélos se mettent au milieu de la voie, faute de pistes cyclables. Ne roulez pas sur les trottoirs si vous ne trouvez pas de pistes cyclables. Si indiqué, vous pouvez circuler sur les voies de bus.
  • Les lumières sont obligatoires la nuit : lumière blanche devant, lumière rouge derrière.
  • Comme dans de nombreuses villes, mieux vaut choisir un bon antivol.
  • Des vélos en libre-service sont disponibles après inscription.

Expérimenter le taxi 

Si vous voulez vous faire plaisir ou êtes nombreux à partager la facture, cela peut valoir le coup. Je n’ai pris que deux fois le taxi, donc je suis peu capable de vous en dire plus si ce n’est que c’est assez drôle d’être enfermé dans cette espèce de boîte sur roues.

  • À l’intérieur les sièges se font face. Si vous avez pris ceux de Londres je pense que c’est pareil.
  • Certains acceptent la carte d’autres non : demandez avant de monter. Les chauffeurs acceptent parfois de vous déposer à un guichet et d’attendre pendant que vous retirez de l’argent liquide.

Conduire dans Glasgow avec sa voiture

Bon là, n’étant pas conductrice moi-même je ne vais pas pouvoir beaucoup vous aider. Cependant, on me dit que les gens sont très courtois !

  • Bien sûr on roule à gauche, mais au-delà de ça, soyez conscients que les Glaswegians traversent absolument n’importe où n’importe quand (priorité aux piétons).
  • Les parkings coûtent assez chers et ne prennent pas toujours la carte ou le liquide… En bref, soyez parés à toute éventualité. Il y a beaucoup de parkings couverts auxquels on peut accéder en téléchargeant une application (PayByPhone ou RingGo). Enfin, voici un liste des Park and Ride à Glasgow.
  • Une ligne jaune = stationnement temporaire, 2 lignes = stationnement interdit.
  • La M8 fait le tour de la ville et amène un peu partout. Elle est très large comptant 4 voies dans chaque sens, ce qui fait que les changements de voies peuvent s’avérer sportifs. Remerciez la personne qui vous laisse passer et respectez bien les distances de sécurité.
  • Beaucoup de rues à sens unique dans le West End et centre-ville : attendez-vous à de vrais labyrinthes !
  • Les nids de poules sont légions : prudence.
  • Voici un guide en français sur le code de la route réalisé par les autorités écossaises.

Voilà pour cet article sur comment se déplacer à Glasgow. J’espère qu’il vous aidera à découvrir cette intrigante ville qu’est Glasgow, dans le plus de douceur et de facilité possible.

Si il vous manque des informations ou que vous avez des précisions utiles à apporter n’hésitez pas à me les partager en commentaires que je puisse les ajouter où il se doit.

Enfin, si les transports sont un domaine qui vous intéresse, allez parcourir les merveilles du surprenant Riverside Museum !

Bonne route !

Vocabulaire à retenir : single (aller), return (aller-retour), day (ticket à la journée), off-peak (hors heures de pointes), anytime (n’importe quand), fares/fees/prices (les prix), timetable (horaires), flexible (offres généralement basées sur le nombre de trajets), plan your journey (pour planifier son itinéraire).

Laisser un commentaire