• Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Glasgow

> Les divisions du quartier East de Glasgow : Dennistoun, Bridgeton, Carntyne, Dalmarnock, Tollcross.

C’est ici que de nombreuses familles ouvrières habitaient et travaillaient. Le quartier en garde des traces : no man’s lands, usines et écoles désaffectées retrouvent peu à peu de nouveaux usages. Plusieurs zones de l’est vivent aujourd’hui des changements importants liés à la gentrification.

La Nécropolis

La Nécropolis, un cimetière placé sur une colline offre une des plus belles vues sur la ville. Construite au 19ème par les marchants ayant fait fortune dans l’Empire, la « cité des morts » est un vrai labyrinthe. Vous y trouverez des stèles de tous styles ainsi que hommages à de célèbres écossais tels John Knox ou William Wallace. L’inspiration pour sa construction vient du cimetière Père Lachaise de Paris. Le petit plus : des scènes de The Batman avec Robert Pattinson et Zoë Kravitz furent tournées ici !

Au pied de la Nécropolis, la brasserie Tennent propose des visites guidées avec dégustations. Les murs qui l’entourent témoignent de l’histoire de cette usine datant du 18ème siècle (possiblement plus). Elle prend place sur les plus anciennes terres occupées de la ville !

Dennistoun

J’ai habité un long moment le quartier de Dennistoun où j’ai aimé côtoyer la population glaswegienne de tous les jours. Vous n’y croiserez pas de touristes et pourtant, c’est un quartier qui vaut le coup d’oeil ne serait-ce que pour ce que l’on appelle les « tenements ».

Les tenements sont des immeubles construits à la fin du 19ème siècle en réponse au problème des logements de Glasgow. Longtemps mal vus en raison de leur histoire liée à l’insalubrité, ils sont désormais appréciés des locaux et prennent une place importante dans l’identité de la ville. Couleur sable ou rougeâtre, ils furent pendant longtemps recouverts par la pollution provenant des industries voisines avant d’être nettoyés. Enfin, vous trouverez aussi de superbes maisons individuelles, notamment aux alentours de Broompark Drive.

Deux rues principales concentrent la vie locale : Duke Street et Alexandra Parade. Duke Street est une rue intéressante : si je n’y trainerais pas tellement la nuit, elle regorge de boutiques de friperie et cafés/restaurants. Concernant Alexandra Parade, c’est là où vous pourrez faire quelques courses d’appoint.

Au bout de cette dernière, vous trouverez Alexandra Park où de nombreux locaux s’étendent dans l’herbe en admirant la vue sur le sud de la ville. La fontaine en fer forgé au centre du parc se nomme la Saracen Fountain. Elle fut créée à l’occasion de l’Exposition Universelle de Glasgow en 1901.

Un jardin fruitier, une petite forêt, deux étangs (à la population grouillante) et des terrains de golfs font partie des plaisirs de ce parc. J’ai adoré y déguster mon Fish & Chips acheté à la sortie en écoutant les artistes de rue venus s’y produire.

Les Barras & alentours

Plus au sud : découvrez le marché complètement dingue présent le week-end aux Barras. On peut le définir comme un marché aux puces même si des artisans et commerçants y vendent aussi leur produits. L’ambiance y est très chaleureuse, tout le monde semblant se connaître. Mais le plus croustillant reste pour moi l’excentricité qui y règne : on ne sait jamais trop sur quel type de boutique on va tomber au prochain mètre ! Attention, le marché ferme tôt : à 15h30 vous n’y croiserez plus grand monde.

Au milieu du marché, la salle de spectacle Barrowland accueille les plus grands artistes et représente à elle seule la place de la musique à Glasgow, nommée UNESCO City of Music. Toute proche, la Pipe Factory offre des expos d’art contemporains dans d’anciens locaux industriels.

Glasgow Green et la Glasgow Women’s Library

Descendez ensuite vers les Glasgow Green. Vous y retrouverez le People Palace, un musée gratuit dédié à l’histoire de la ville et ses habitants. C’est ici que vous en apprendrez le plus sur la vie de tous les jours des glaswegiens. En bordure du parc, vous pourrez y admirer la façade de la Templeton’s Carpet Factory, inspirée du palais de Doges à Venise.

Proche du parc, le quartier Bridgeton abrite la Glasgow Women’s Library : un lieu important de conservation et consultations sur l’histoire des femmes et personnes LGBTQIA+. Des expositions et événements ont régulièrement lieu, avec un programme souvent très complet ! La bibliothèque est bien fournie et offre un paradis de sororité plus que nécessaire.

Enfin, c’est aussi dans le quartier Est que vous retrouverez le Celtic Park, le stade de l’équipe de foot Celtic fondée en 1887 par la communauté irlandaise. En effet, c’est ici historiquement que de nombreuses familles immigrantes d’Irlande se sont installées au 19ème siècle à la suite de la grande famine.

Le stade des Celtic

Bonnes adresses

🍴 Où manger : Sur Duke Street ! Côté sucré, goûtez le café de Zenor et les pâtisseries de Sweet Jane ou Akara Bakery. Pour un repas, les assiettes de Mesa ou les burgers de Dennistoun BBQ. Si vous restez boire un verre, Redmonds sur Duke Street, la brasserie West sur le Glasgow Green ou encore BaAD ou St Luke près des Barras.

🛍️ Boutiques sympas : Studio Pilon, Zéro Waste Market pour le zéro déchet, et bien sûr les stands et boutiques de toutes sortes des Barras.

🌳 Des coins de verdure : Alexandra Park offre une jolie vue sur le sud de la ville pour se détendre. Glasgow Green suit le long de River Clyde et offre un espace ouvert sur le ciel bienvenu. Si vous poussez (vraiment) à l’est, vers Dalmarnock, la Cuningar Loop avec sa promenade le long de la rivière est très relaxante. Tollcross Park avec sa mini-ferme et sa superbe roseraie valent aussi le coup, surtout en été !

Visiter Glasgow East End permet donc autant d’en savoir plus sur la vie locale et le patrimoine de la ville que de se régaler dans les bonnes petites adresses qui n’en finissent plus de s’ouvrir dans ce quartier en réinvention.

Si la montée des loyers en raison de la gentrification poussent les locaux à reculer hors du quartier, des actions sont en cours pour maintenir les prix à un niveau soutenable pour celles et ceux qui ont vécu et fait la vie du quartier depuis toujours.

Si vous souhaitez en connaître plus sur l’histoire passionnante de Glasgow, réservez votre visite guidée ici !

Cette publication a un commentaire

Laisser un commentaire