• Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Glasgow

Beaucoup d’entre vous choisissent la période automnale pour visiter l’Écosse. Voici une liste tout simple pour vous donner des idées de choses à faire pour Halloween à Glasgow à cette période. Je me suis concentrée sur les choses à moindre coûts pour laisser ensuite une place à des idées de sorties.

1/ Visiter la Nécropolis

C’est bien sûr LA chose à faire à Glasgow pour Halloween. La Nécropolis est un cimetière rempli de tombes datant de l’époque victorienne. Vous aurez d’ailleurs la surprise d’en voir renversées, brisées ou complètement dévorées par les feuillages. On peut pas faire mieux niveau spooky ! Son ambiance gothique et sa vue sur la ville créés une ambiance glaçante, surtout si vous avez cette playlist dans les oreilles. Le cimetière de la cathédrale offre également son lot de frissons. La Nécropolis est ouverte à partir de 7h jusqu’à 16h30 en hiver. Attention, le soleil se couche à 15h30 en décembre : oserez-vous y aller une fois la nuit tombée ?

2/ Découvrir l’hôtel dit le plus hanté de Glasgow : Cathedral House

Cet hôtel date de 1896 et fut construit pour accueillir les détenu·e·s fraîchement libéré·e·s de la prison voisine : la funeste Duke Street Prison. La prison fut fermée en 1955, puis démolie en 1958. La Cathedral House est le lieu où on accueillait les prisonniers et prisonnières le jour de leur libération. La Société d’aide aux prisonniers libérés apportait provisions et support pour une réinsertion plus en douceur. Pour ce qui est des histoires de fantômes, certains parlent de voix d’enfants, d’autres de Dame Blanche, je vous laisse expérimenter par vous même.

Cathedral House

3/ Aller aux Barras se faire peur avec les créations de Randalism & Co

J’ai cru être entrée dans une zone privée bien macabre lorsque j’ai franchi la porte d’entrée de la boutique de Randalism & Co pour la première fois. C’est un repère d’œuvres d’art à l’aspect dérangeant, voire complètement horrifique. Je ne vous en dis pas trop, la surprise vaut le coup. Pour s’y rendre, il faut d’abord passer la porte de Randall’s Antiques derrière BAaD (Barras Art & Design) et prenez ensuite la première à droite à l’intérieur jusqu’à vous rendre dans une autre pièce où vous prendrez la première à gauche et vous apercevrez la fameuse petite salle d’exposition. Un vrai labyrinthe !

4/ Rendre hommage aux sorcières de Glasgow à Gallowgate

Un aspect méconnu de l’histoire de l’Écosse réside dans la brutale chasse aux sorcières qui a sévi entre le 16ème et le 18ème siècle. Le Tolbooth, dont on peut toujours voir aujourd’hui le clocher à Trongate, servait de lieu de jugement et d’exécution pour les hors-la-loi. Gallowgate, la rue situé à l’est du clocher, signifie d’ailleurs “la route de la potence“. Bien que des récits évoquent des sorcières ayant été exécutées ici, les sources précises font souvent défaut. Néanmoins, l’évocation de ces sombres histoires m’envahit à chaque passage devant le Tolbooth, et quoi de plus approprié que de choisir Halloween pour rendre hommage à la mémoire des victimes de ces persécutions ?

5/ S’imaginer à Poudlard à l’Université de Glasgow

À première vue, il n’y a aucun lien direct entre l’Université de Glasgow et l’inspiration de l’autrice d’Harry Potter. Cependant, rien ne nous empêche d’imaginer Poudlard sous cette forme. Les cours centrales de l’université, appelées les Quadrangles, sont divisées par un préau couvert composé d’arches en pierre. La cour East et son arbre central feront le parfait décor pour vos photos souvenirs inspirés de la saga. Combien de fois n’ai-je pensé à cette scène où Malfoy est transformé en furet par Maugrey Fol-Oeil en y passant !

6/ Faire des emplettes dans des boutiques ésotériques

Vous avez le choix entre la House of Potion Magic à Creswell Lane dans le West End, mais aussi 23 Enigma à High Street ou encore Opal Moon à Queen Margaret Drive, ou the Wee Witch Shop (ouvre en Novembre) dans le Southside. Il y a aussi toutes sortes de marchés organisés à l’occasion dans la ville comme celui-ci au Britannia Panopticon ou celui-là aux Barras.

Boutique 23 Enigma

7/ Célèbrer Samhain ou Samhuinn

Samhain est une fête païenne d’origine celtique qui célèbre la fin des moissons. Son nom signifie possiblement “summer’s end“, la fin de l’été. Plus largement, on peut aussi s’immerger dans cette période en accueillant la passage des longs jours d’été aux courtes journées d’hiver. C’est d’autant plus important ici en Écosse où nous sommes nombreux·ses à être sensible à la dépression saisonnière (Seasonal affective disorder en anglais). Cette fête offre ainsi une opportunité pour accueillir cette transition et la vivre en douceur. C’est aussi un moment que certaines personnes privilégient pour se réunir et célébrer les défunts, ou tout simplement, avoir une pensée pour eux. Cette marche ayant lieu à Pollock Park s’inspire de cette célébration.

8/ Aller à la Mitchell Library recréer des scènes du film Shining

Bon celui-là c’est un peu tiré par les cheveux je vous l’accorde mais pourquoi pas ? Pour mes recherches, je suis amenée à me rendre régulièrement en bibliothèque, et notamment au 5ème étage de la Mitchell Library. Là-haut, vous trouverez les archives municipales, mais surtout, cette moquette datant des années 60… Jugez par vous même, mais osez-me dire que cela ne vous fait pas penser à Shining de Stanley Kubrick ? Si vous avez un coup de coeur, vous pouvez même télécharger les motifs en version coloriage ici 😄.

La moquette de la Mitchell Library

9/ Aller chercher une citrouille et la creuser 🎃

Plus facile à réaliser si vous habitez ou restez un certain temps à Glasgow : le fameux creusage de citrouille ! La East Yonderton Farm, celle de Arnprior ou encore celle de Westwinds sont des choix possibles autour de Glasgow. Vous pouvez bien sûr la prendre dans d’autres magasins locaux, votre primeur le plus proche ou des boutiques comme Locavore. La Jack-o’-Lantern est destinée à repousser les esprits qui s’approcheraient trop près de votre maison lors de la nuit du 31 octobre. Si vous voulez vraiment faire local, choisissez un navet, comme à l’origine !

10/ Participer à un événement d’Halloween organisé

11/Plonger dans l’univers des Ghosts Stories locales 👻

Enfin, si vous voulez vraiment vous faire peur, j’ai trouvé ces trois livres : Glasgow Ghost Stories par Gregor Stewart, Haunted Glasgow par Ron Halliday ou encore celui-ci, Paranormal Glasgow de Geoff Holder. Brrr ! Je vous ai même déniché un podcast : Glasgow Ghost Stories. J’ai commencé à écouter en écrivant cet article et j’ai déjà froid dans le dos !

Bon Halloween à Glasgow ! 🍂

Laisser un commentaire